Le Président rwandais Paul Kagame insiste sur le fait que les femmes sont habilitées à devenir responsable de famille; mais doivent comprendre ce n’est le  moment de se sentir supérieures aux hommes en termes de pouvoir.

Il  parle à la ligue féminine du Front Patriotique Rwandais (FPR) lors de son 3e Congrès national qui tenu au ‘’Convention Center’’ de Kigali le samedi 22 avril 2017. Le président du FPR-Inkotanyi, invité d’honneur au congrès déclare que les femmes étaient spécifiquement marginalisées dans toute l’histoire du Rwanda, où la petite fille était considérée comme inférieure.

«  Quand on parle de l’autonomisation des femmes, on vise la famille, mais pas opposer les femmes contre les hommes’’

Au cours du congrès,  Président Kagame rappele aux femmes qu’elles ont des répercussions sur le développement du pays avec le caractère de changement positif ’’, dit-il.

Il insiste sur le fait que le genre d’histoire  change à mesure que les capacités des femmes  n’est plus sous estimée comme avant, grâce à l’intervention préalable du gouvernement pour les responsabiliser dans tous les aspects de la vie.

urugga-fpr

Président Kagame  déclare, ” l’histoire du FPR est une révolution et une mutation de la vie des Rwandais afin qu’ils puissent être en phase avec les tendances mondiales. Donc, vous ne pouvez pas effectuer de changement sans fonder sur les principes qui régissent le changement. ”

Cependant, le Chef d’Etat rwandais  rappelle aux femmes que leur mentalité sur l’autonomisation des femmes devrait changer  d’un chemin à l’autre. Elles doivent  en se concentrant uniquement sur la positivité de ce dont elles sont, mais ne jamais se tenir en position de supériorité contre leurs maris.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Egalement il appelle les femmes à lutter contre toute forme de violence autour de la communauté, ainsi que, sans tolérance, le signaler chaque fois qu’il arrive.  “Pour que le FPR soit et reste ce qu’il est censé être, nous devons nous efforcer de trouver des solutions pour ces problèmes. Ainsi, les jeunes femmes doivent recevoir les bons conseils sur le mariage, ne pas tolérer la violence domestique et les jeunes rwandais, en général, doivent être informés de la vérité. ”

Ce congrès, auquel  participe la première dame Jeannette Kagame, vote Concilie Mbabazi au poste de commissaire à la justice, en remplacement de Judith Kazayire, devenue Gouverneure de la province de l’Est. Sinon le comite est complet.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina