Le président Paul Kagame a déclaré que son gouvernement est confronté à un casse-tête de hauts fonctionnaires qui ne travaillent pas ensemble, ce qui les empêche de respecter les objectifs fixés. C’est un problème que le président a répété au cours des 15 dernières années lors de la retraite du leadership national et d’autres réunions.

Lundi, le président a lancé la retraite nationale de quatre jours à Gabiro Il a dit qu’il n’a pas compris pourquoi les dirigeants, y compris les ministres, ne travaillent pas ensemble alors que c’est le mot clé pour atteindre l’ordre du jour fixé.

«Un ministre et un ministre d’État qui ne discutent pas, se parlent pour élaborer un plan, comment cela fonctionne-t-il, comment livrent-ils? C’est une question fondamentale », a déclaré Kagame.

“Voulez-vous que nous commencions un système par lequel quelqu’un choisit la personne avec qui travailler parce que ce sont des amis? Cela résoudra-t-il le problème? Le président a dit que les dirigeants comprennent la vision et les concepts de gestion, mais quand il s’agit d’exécution et d’engagement, ils perdent tout.

Il est devenu très difficile lorsque le président a commencé à parler de problèmes touchant les familles; en particulier la malnutrition chez les enfants et une mauvaise hygiène. Le président a quitté le podium, et il était visiblement irrité. Il est passé d’une allocution à une séance d’ouverture et de réponse, tout en faisant ce qui était censé être une déclaration d’ouverture.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Il a demandé aux maires ce qu’ils faisaient vraiment pour arrêter la malnutrition et une mauvaise hygiène. “C’est un problème d’état d’esprit”, a réagi le ministre Francis Kaboneka après que certains maires aient hésité à répondre, puis spéculé en disant qu’ils mettraient fin à la malnutrition dans les trois prochains mois.

Le président s’est tourné vers le ministre de l’Agriculture, qui a dit que la question de l’appropriation est le problème, mais ce n’était toujours pas convaincant et il s’est demandé combien il faudrait pour obtenir son diplôme de la rhétorique.

Le chef de l’Etat est allé plus loin et a affronté les hauts dirigeants où le président du Sénat, Bernard Makuza, a déclaré ouvertement que «les dirigeants locaux mentent au parlement lorsqu’ils sont convoqués. Par exemple, ils ont triché dans l’exécution de l’éradication nyakatsi ”

Il a dit: “Il y a un problème de durabilité. Quand il y a une campagne, les dirigeants se réveillent, travaillent dur, mais à la fin de la campagne, ils se détendent. ”

“Je pense que nous devrions déménager nos bureaux parmi les citoyens.”

Le président a toutefois souligné que le parlement ne tient pas les dirigeants pour responsables. “Nous avons peur des gens, nous ne voulons pas que les gens rendent des comptes. Nous ne leur demandons pas, ils ne répondent pas. Il devrait y avoir une amélioration de la responsabilisation », a-t-il dit, ajoutant que les membres du parlement devaient obliger tout le monde à rendre des comptes, surtout en ce qui concerne les hauts dirigeants.

Kagame consulte le Premier ministre Ngirente Edouard

Des efforts ont été mis en place, selon Makuza, mais le président n’a pas encore vu ces gens qui en paient le prix. Le président a poussé pour la réponse aux problèmes jusqu’à ce qu’il ait même demandé à la ministre des Affaires étrangères d’aider de l’expérience qu’elle reçoit des pays étrangers.

“Dans d’autres pays, l’échec à livrer est suivi de graves répercussions”, a déclaré Louise Mushikiwabo.

Pendant ce temps, le président a dit, un certain nombre de choses fonctionnent bien selon les rapports du monde. Le Forum économique mondial a classé le Rwanda numéro 9 sur la liste des pays les plus sûrs.

Le président a déclaré que si les dirigeants éliminaient certaines lacunes, le Rwanda pourrait même atteindre la première position. Son point de vue est que le Rwanda devrait sauvegarder ce qui a été accompli, mais améliorer ce qui ne fonctionne pas.

 

Abonnez-vous à BWIZA TV pour recevoir des nouvelles et des mises à jour de chansons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina