kwamama 6

Les Chefs d’Etats et des gouvernement se réunissent pour le sommet annuel de l’U.A

0

A Addis-Abeba, la capitale Ethiopienne se tient du 30 au 31 janvier 2017 le 28 e sommet de l’Union Africaine. Au menu du jour il sera étudié sur la demande du Maroc de son retour à l’UA et l’élection pour la présidence de la Commission de l’Union Africaine.

Le retour du Maroc au sein de l’Union africaine, doit être étudié après plus de trente ans d’absence. En 1984, le roi Hassan II avait claqué la porte de l’organisation en après l’intégration en son sein de la République arabe sahraouie D proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental, un territoire revendiqué par le Maroc. Ce retour a été rendu possible grâce à une intense campagne de la diplomatie marocaine, malgré l’hostilité déclarée de l’Algérie.

La succession de la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’UA est le second sujet attendu.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Des candidats  à la présidence de la Commission de l’UA se présenter, s’agissent Agapito Mba Mokuy, l’Équato-Guinéen et la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et la Kényane Amina Mohamed Jibril. Cette dernière de 55 ans, alors Ministre des affaires étrangères de son pays depuis 2013, est la mieux placée pour ce poste. Amina Mohamed Jibril jouit du soutien du Rwanda et de l’Afrique du Sud.

A cela s’ajoute le positionnement hostile à la Cour pénale internationale, une posture qui flatte la susceptibilité des dirigeants africains de plus en plus nombreux à manifester leur agacement, voire leur volonté de rompre avec La Haye. Pour l’heure.

A suivre…

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.