kwamama 6

Les chrétiens d’ADEPR doivent lire la bible pour savoir que la mémoire de génocide est de leurs devoirs.

Dans les cérémonies de mémoire de génocide des tutsis en avril 1994, les fideles de ADEPR ont été rappelé de relire leurs bibles parce qu’ils sauront que les cérémonies de mémoire de génocide font partie de leurs responsabilités mais pas les démons comme les uns utilisent ses propos pour résister.

ADEPR

Le porte parole rend hommage aux corps des personnes tués dans le génocide des tutsis

ADEPR

Le représentant de l’église ADEPR dans le district Muhanga dit qu’ils aideront toujours les rescapés pour se rétablir pour ne pas demeurer dans la désolation

Le porte parole de ADEPR Rev. Sibomana Jean a dit qu’ils continueront les cérémonies de mémoire parce que ça donne la valeur à ceux qui ont été tué durant le génocide des tutsis voire même ça aide les rwandais d’être unies.

ADEPR

A gauche,Jeanne d’Arc Ntirenganye qui temoigne le chémin de la croisx qu’elle a traversé

Ce 12 Mai dans la district de Muhanga, secteur de nyamabuye, l’église ADEPR ont organisé les cérémonies de mémoire de ses chrétiens qui s’étaient refugiés à l’église ADEPR de Nyabisindu en avril 1994, cette cérémonie a été débuté par la marche à partir du secteur Nyamabuye jusqu’à l’église ADEPR, paroisse Nyabisindu où 500 corps des tutsis ont été enterré, ils ont été tués à l’intérieur de cette église mais aussi à des endroits proches.

ADEPR

Pasteur Viateur, la mémoire de génocide permet détend et permet d’être soulagé

Jeanne d’arc NTIRENGANYA qui a témoigne comment elle a échappé, elle dit qu’avant le génocide, elle et sa famille priait à l’église ADEPR, elle dit qu’avant la guerre de 1990 pour libérer le pays, les tutsis subissaient des menaces mais les autorités de cette époque les trompaient de ne pas quitter le pays qu’ils vont assurer leurs sécurité mais c’était une façon pour les exterminer.

Jeanne d’Arc revient sur les problèmes qu’elle a rencontré quant elle s’est refugié à l’église de Nyabisindu. Elle croyait qu’elle et sa famille seront en sécurité mais elle a fini par perdre son mari et sa famille. Elle dit que les Pasteurs qui dirigeaient cette église n’ont rien fait pour les sauver mais plutôt les trahissaient puisqu’ils participaient dans les réunions génocide tous les jours.

ADEPR

Mayor du district Muhanga Béatrice Uwamariya

Elle ajoute que le moment où ils ont arrivé à cette église, elles ont trouvé la secrétaire de cette église qui demandait chaque personne son appartenance ethnique pour les séparer, les hutus à part et les tutsis d’autres coté ce qui a facilité les malfaiteurs pour identifier les tutsis.

ADEPRPorte parole adjoint de ADEPR a participé aussi dans les cérémonies de mémoire de génocide des Tutsis à Nyabisindu

La mayor du district de Muhanga , Beatrice Uwamariya, dans sa parole remercie l’église ADEPR pour cette initiative de mémoire de génocide des tutsis à Nyabisindu et même après le génocide, elle n’a pas été découragé pour aider les rescapés du génocide puisque ADEPR a construit le monument et participe aussi dans les cérémonies d’enterrer les tutsis qui ont été tué à cet endroit.

ADEPR

Les musiques du chanteur Bonhome a aidé beaucoup notamment dans la mémoire de génocide

Mayor Beatrice a profité pour consoler ceux qui ont participé a cette cérémonie et rappelle essentiellement les rescapés de génocide que personne ne commettra plus les tueries des rwandais à cause de leur appartenance ethnique. Elle ajoute que le gouvernement rwandais est préoccupé que chaque rwandais soit libre, que plus personne commettra ce forfait mais que les rwandais mourront à la fin de leurs jours.

salton/ADEPR

Rév.Salton

L’église ADEPR travaillera en collaboration avec les autorités pour éviter que l’histoire à propos du génocide des Tutsis disparaisse. Elle ajoute que l’église aidera également dans le recueil des noms et des photos des morts pendant le génocide pour qu’il n’y ait personne qui pourrait oublier ou bien qu’il fasse disparaitre les signes de génocide. C’est dans cette occasion que le porte parole de l’église ADEPR a demandé que même les noms des génocidaires soient affichés et connus pour qu’ils ne se fassent pas toujours les saints.

 

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Eric @bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.