Du 7 avril à juillet 1994, plus de 1.074.017 personnes, majoritairement des Tutsis (ethnie minoritaire), ont été systématiquement assassinées au Rwanda.

L’Organisation des Nations unies (ONU) a commémoré, ce vendredi 7 Avril 2017, le 23e anniversaire du génocide perpétré contre les Tutsi au Rwanda, entre le 7 avril 1994 et juillet de la même année.

A cette occasion, le Secrétaire général de l’Organisation internationale, António Guterres, a appelé à « tirer les leçons de cette tragédie et à faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais », lit-on dans un communiqué publié, sur le site officiel des Nations unies.

Adressant un message aux Africains et à la communauté internationale, il a affirmé : « Aujourd’hui, nous avons une pensée pour toutes les personnes qui ont péri lors du génocide au Rwanda il y a 23 ans…Nous rendons également hommage aux survivants. Nous reconnaissons les souffrances qu’ils ont endurées, le courage dont ils ont fait preuve et les épreuves difficiles qu’ils continuent de traverser. »

Insistant sur la prise au sérieux des signes avant-coureurs des génocides, il a poursuivi : « La prévention des génocides et d’autres crimes odieux est une responsabilité partagée et un devoir essentiel du système des Nations Unies ».

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Jusqu’ici, 1.074.017 personnes, majoritairement des Tutsis et des membres d’autres ethnies modérés, ont été systématiquement assassinées au Rwanda, selon la CNLG.

Le 7 avril, date de début du génocide de 1994 au Rwanda, a été fixé par l’Assemblée générale des Nations Unies comme la Journée internationale de réflexion sur le génocide au Rwanda.

La Chine et la Tanzanie commémorent aussi, contre le négationnisme

Les cérémonies du genre ont eu lieu en Chine et en Tanzanie, avec grande participation des rwandais et leurs amis.

En Chine, l’Ambassadeur du Rwanda, Lt. Gen. Charles Kayonga dit que « Le génocide n’est pas passe accidentellement, et mettant en garde les négationnistes ». L’évènement fut assisté par le rwandais vivant en Chine, le personnel du Ministre chinois des affaires étrangères et les diplomates bases là-bas.

Les étudiants rwandais de Chine ont présenté des chansons et poèmes, et un film sur le Génocide fut projeté.

Le doyen des ambassadeurs affilies en chine, Songhui Ahmed, a salué les efforts du Rwanda vers la reconstruction jusqu’à devenir une référence internationale, dont les missions pacifiques au Soudan, Sud Soudan, Haïti et République Centre Africaine.

kwibuka-tz

En Tanzanie, les rwandais et leurs amis ont fait une marche de commémoration a Arusha, ou plus de 300 personnes dont les étudiants et les staffs de la Communauté Est Africaine ont participes aux cérémonies.

Eugene Kayihura, le Haut-Commissaire du Rwanda en Tanzanie a aussi pointe du doigt aux négationnistes.

Le Commissaire régional d’Arusha, Murisho Gambo a mis en garde la jeunesse présente, d’éviter les gens qui les déroutent vers la violence, comme le cas du génocide rwandais.

Selon lui, une jeunesse bien gérée est capable de jouer un rôle positif dans la prévention de crimes de haine. Ainsi, le slogan « plus jamais » sera finalement une realite.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Jean Baptiste Karegeya

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina