kwamama 6

Mbarara : Plus de 90 rwandais expulsés de l’Ouganda

0

Les agents d’immigration à Mbarara ont lancé une opération visant à arrêter et expulser les rwandais qui sont illégalement entrés en Ouganda. C’est une opération conjointe impliquant des responsables de police et de l’armée du camp Makenke, et 95 rwandais furent arrêtés.

Hommes, femmes, et leurs enfants confondus, ont été emmenés au poste de police de Mbarara et  plus tard débarqués en  deux autobus vers la frontière de Kagitumba. L’opération a débuté mardi matin et le soir, les Rwandais ont déjà été expédiés.

Fred Mushambo, agent de renseignement de la 2e division, a déclaré que de nombreux rwandais vivaient illégalement en Ouganda et que, s’ils menaient une opération nationale, des milliers de personnes seraient expulsées.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Mushambo a déclaré que l’Ouganda n’est pas un «lieu d’immersion pour une personne de n’importe quel pays» et, qu’ils n’autoriseront plus d’immigrants illégaux.

Il a déclaré que certains manquaient des pièces valides d’identité,  alors que d’autres étaient impliqués dans des activités criminelles ; l’une des raisons  de voyager en Ouganda.

“Nous avons déchargé un bus Jaguar, mais 29 rwandais a bord prétendaient visiter Kampala,  comme si tous n’avaient aucune autre destination”, a déclaré Mushambo.

Il a ajouté que la plupart d’entre eux s’infiltraient en Ouganda depuis longtemps sans aucune identification.

Cependant, les journalistes ont été empêchés de couvrir l’opération surtout pendant le débarquement retour dans la soirée.

Des responsables rwandais anonymes ont déclaré à ChimpReports que “certaines personnes dans le bus avaient  signalé avoir des documents complets de voyage ».

La semaine passée, un ancien officier rwandais, René Rutagungira a été enlevé dans un bar de Kampala, avec ses trois confrères rwandais,  par des services de sécurité Ougandais.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.