kwamama 6

Muhanga: Ils en ont marre avec les mensonges des services fonciers

0

La population de Muhanga  se méfie de services octroyés par les agents les services fonciers qui les circuler alors leurs dossiers restent enterrés dans les tiroirs.

Ils se plaignent, « on arrive au secteur, on est envoyé au district ; ridicule, on doit faire recours à la province alors que leurs titres fonciers sont dans les stocks des secteurs ».

Cyprien Murihano du secteur Shyogwe, explique  qu’il vient de passer toute une année dans le même jeu.

« J’habite dans une zone très dangereuse (High risque Zone), je dois quitter cette zone mais j’ai manqué mon titre foncier pour chercher l’autorisation de bâtir. Quand j’arrive au secteur, ils me disent d’aller au district. Au district, ils me disent de retourner au secteur. J’ai été obligé de payer 30 mille francs du plan cadastral pour compléter le dossier. Ils m’ont dit d’attendre une semaine pour y retourner.  Dès lors, je n’ai pas cessé de me présenter chaque mardi et jeudi au bureau de secteur et au district. Ils me disent d’aller à la province à Nyanza”. explique Murihano

Sylvain Muyombano, chargé de l’administration foncière dans la province du sud dit que le système a été décentralisé, grâce à la technologie(ICT). Il ajoute que les districts peuvent fournir les titres fonciers eux même à tout le monde qui le veut, la province  ne fait que signer et imprimer.

Pour Muyombano, les autorités mentent à la population à cause de leur négligence et la non accomplissement de leurs attributions”.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Le Maire du district de Muhanga, Béatrice Uwamariya, dit que les mauvais services qui sont offerts dans les bureaux fonciers doivent être améliorés, si non les mesures seront prises.

“Nous venons de remarquer que les services des bureaux fonciers ne sont pas sérieux envers notre population. Dans notre budget nous avons prévu 4 millions pour les services des bureaux fonciers. Nous allons nous soumettre à la province, au Rwanda revenu Authority et à Irembo pour  résoudre ce problème en vue de faciliter notre population lors de la recherche de leurs titres fonciers”, dit-elle

Dans les secteurs, nous leur demandons d’utiliser la technologie en vue de donner les services fonciers à temps. Pour ceux qui mentent à la population et qui donnent de mauvais services, les mesures  y compris les punitions seront prises.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Zacharie Murekezi

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.