kwamama 6

Ngoma: les prisonniers s’engagent à combattre l’idéologie du génocide en confessant leur rôle dans le génocide

0

Certains détenus de la prison de Ngoma se sont engagés à combattre l’idéologie du génocide en disant la vérité sur leurs actes lors du génocide commis contre les Tutsi en 1994.

Le 21 Décembre 2016, le représentant de la Commission Nationale  de Lutte contre le Génocide (CNLG), dans le district de Ngoma, leur a expliqué   le rôle qu’ils devraient jouer dans la lutte contre l’idéologie du génocide et le déni du génocide au cours de leur période d’incarcération  et quand ils vont réintégrer dans la communauté.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”] 

Le représentant de la CNLG leur a exposé l’histoire du génocide commis contre les Tutsi, sa préparation et son exécution, auxquelles certains d’entre eux ont pris part. Il a également expliqué la  dangerosité   de l’idéologie du génocide qui a conduit au Génocide commis contre les Tutsi en 1994. Il a rappelé qu’il existe des lois sanctionnant l’idéologie du génocide et les infractions connexes.

Après l’allocution, certains détenus se sont engagés à sensibiliser leurs compagnons de détention au rôle de la vérité et les exhorter à reconnaître, à plaider coupable de ce qu’ils ont fait et à demander pardon.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

 Ils se sont également engagés à préciser à leurs familles leur implication dans le génocide au lieu de leur mentir, contournant la vérité en arguant que leurs actes d’accusation ne sont que des allégations fausses.

Ils ont promis d’écrire ce qu’ils ont fait, ceux qu’ils ont tués, les endroits où ils les ont tués et les dates auxquelles ils les ont tués pour ceux qui avaient plaidé non coupable.

Cependant, il y en a qui sont encore tenaces; Montrant l’idéologie du génocide et les idées divisives tout au long de leurs discours. La prison de Ngoma  abrite  911 détenus, dont 94 seulement sont des hommes.

SRC: CNLG

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

@Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.