kwamama 6

Nord-Kivu: des policiers fuient l’activisme des miliciens à Bashali-Mokoto

Les policiers ont déserté depuis deux semaines cinq des neuf sous-commissariats de police que compte le groupement de Bashali-Mokoto au Nord-Kivu, à cause de l’activisme des groupes armés.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Faute d’équipements pour faire face aux miliciens, rapportent des sources locales, ces agents de l’ordre ont trouvé refuge à l’état-major de la police à Kirumbu, à plus 100 km à l’Ouest de Goma.

polisi

Depuis quelques jours, des miliciens s’attaquent aux policiers à Bashali-Mokoto. Ils en auraient tué quelques-uns et ravi à d’autres leurs armés.

Le samedi 27 février dernier, des miliciens identifiés comme des combattants de la milice Nyatura ont ravi la tenue et une vingtaine de cartouches d’un AK 47 à un policier du commissariat de Bwederu à Lukweti, localité située dans le groupement Bashali-Mokoto.

Le lendemain dans la nuit, des miliciens Maï-Maï ont tué deux policiers à Bihambwe et emporté leurs armes.

Un responsable de la police dans le territoire de Masisi sollicite un déploiement des militaires dans cette partie du Nord-Kivu en proie aux groupes armés.

Il reconnaît que les policiers déployés à Bashali-Mokoto sont mal équipés.

A en croire cette source, peu de policiers disposent d’armes à feu. Ceux qui en disposent les ont ravies aux bandits ou récupérées auprès des civils qui les détenaient illégalement.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Pour sa part, l’inspecteur divisionnaire-adjoint de la police au Nord-Kivu affirme que l’armée a planifié des opérations dans cette zone.

click here to receive the updated news on facebook on twitter

@Bwiza.com

 

 

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.