kwamama 6

Nord : Laissez vos téléphones à vos gardes, sinon n’entrez pas en réunion ! Gov. Gatabazi

0

Jean Marie Vianney Gatabazi, ancien parlementaire est nouvellement promu Gouverneur de sa province natale, vient d’annoncer que personne n’entrera plus avec un téléphone, dans une réunion qu’il préside.

« Qui que vous soyez, laissez votre portable à vos chauffeurs ou vos escortes, ils vont vous informez en cas d’urgence, mais jamais…..Comment pourrez mettre en œuvre ce que vous n’avez même pas suivi, quand vous n’êtes qu’aux ‘chats’ ? Non et non…».

Selon Gatabazi, l’entrée dans une réunion avec les téléphones est strictement défendu pour n’importe quelle autorité.

La semaine passée, le Gouverneur Gatabazi tenait une réunion des intervenants du domaine agricole, mais lui-même s’étonna d’apercevoir l’un des participants (autorité aussi) en train de manipuler son téléphone, glissant le pouce ou l’index de bas en haut de l’écran de téléphone, Izuba rirashe était là.

Un peu après Gatabazi  déclare: «  Comment se fait-il, que moi Gouverneur, j’invite une réunion, et au lieu de venir avec les carnets et stylos pour noter l’essentielle, vous emmenez les téléphones pour tripoter et jouer avec. On dirait que vous ignorez ou sous-estimez l’objet de la réunion ».

Gatabazi s’est ainsi demandé si une autorité qui joue avec le téléphone dans une réunion peut exécuter ses attributions.

“Comment une autorité qui joue avec les téléphones peut mettre en application ses attributions. Il est toujours distrait, il ne peut pas poursuivre ses attributions étant dans les Whatsapps et d’autres machins que j’ignore ? C’est pour quoi dans cette province, désormais,  aucune autorité ne sera pas permise d’entrer dans la  réunion avec un téléphone.”

C’est un ordre sans exception, il s’étend aux chefs d’armée, les policiers et les diplomates qui participent dans sa réunion. “Même les hautes autorités sont concernés, je parle des militaires et policiers qui ont des gardes ; ils vont les laisser chez escortes et les diplomates chez leurs chauffeurs ; mais plus jamais sur ce sol nordique.”

Cependant, la mesure ne prévoit pas de sanction, mais les concernés sont déterminés, malgré eux, de se conformer aux ordres du gouverneur.

L’un déclare à Izuba rirashe, dans l’anonymat, «  Il nous est difficile de la mettre en œuvre, car le téléphone fait déjà partie de notre vie, en tant qu’autorité de base. Mais encore, nous faire de mieux pour s’en débarrasser pendant ces deux ou trois heures, au lieu de risquer une révocation ou perte de pain ».

Dans son discours d’entrée en fonction le 14 septembre, le nouveau Gouverneur a promis n’avoir aucun prétexte à donner, s’il déçoit le président de la république qui l’a nomme.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

« En tant qu’ancien parlementaire, je connais les attributions d’un gouverneur, je n’aurais pas de prétexte à avancer comme quoi je ne savais pas à faire. Je n’aurai à justifier devant le Président Kagame qui m’a confié cette province, si je le déçois ».

La population du district du Nord accuse les autorités locales dans les districts et secteurs de se distraire dans les téléphones au moment où la population leur demande services. Le cas s’exagère avec les téléphones modernes appelés avec «Touch screens », ou encore ils suivent les émissions sportives sur le football européen.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

 Zacharie Murekezi

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.