Pour la propriété aux sites mémoriaux du génocide afin de faire reposer les corps des victimes dans des lieux dignes, le district de Nyamasheke à l’Ouest vient de débloquer une somme de 8.906.000  de francs rwandais  pour tous les secteurs admninstratifs.

Aimé Fabien Kamari, le maire du district de Nyamasheke de son intervention a Bwiza.com dit qu’en général les 19 sites mémoriaux que compte le district sont propres et protégés, bien que la propriété doit être renforcée surtout pendant cette période commémorative où ils sont beaucoup visités.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Ainsi l’argent sera utilisé pour la peinture, remplacement des portes endommagées, des nouveaux  cercueils, l’éclairage, le jardin et voies, et autres,  dans le cadre de rendre hommages aux victimes du génocide.

Cet argent sera utilisé pour réhabiliter les 18 sites mémoriaux, l’autre du secteur de Bushenge bénéficie d’un fond spécial en cours surtout qu’un nouveau bâtiment y est en pleine construction.

‘’L’argent débloqué sera utilisé pour  nettoyer les sites mémoriaux où reposent les corps des victimes innocents  qui nous ont quitté prématurément. Là où elles se reposent est leurs maisons, raison pour laquelle elles doivent être propres.’’, déclare  Aimé Fabien Kamari.

Pour l’extension des sites, un fond spécial doit être débloqué, comme c’est le cas du site de Gashirabwoba en pleine construction. Il exhorte les gestionnaires de  bien gérer cet argent, d’accélérer les travaux et  de justifier son utilisation conformément aux règlements de l’office rwandais de l’auditeur général.

De  leurs témoignages, les rescapés du génocide se félicitent de cette proprete par l’administration du district, complémentaire aux activités manuelles des jeunes et adultes de nettoyer les sites mémoriaux.

Le district de Nyamasheke situé dans la Province de l’Ouest compte 15 secteurs avec 19 sites mémoriaux.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina