kwamama 6

Nyarugenge: Arrêté suite à une motocyclette soupçonnée d’ être volée

0

Nisingizwe Jean d’Amour,  est incarceré  à la station de la Police de Kimisagara dans la ville de Kigali après avoir été arrêté avec une motocyclette imatriculée RD 060 H, soupçonneée d’  être volée  à Remera dans le District de Gasabo dans la ville de Kigali.

Au matin du 27 décembre 2016, la Police Nationale qui opère dans le District de Nyarugenge a arrêté Jean d’Amour Nisingizwe dans le Village de Nyabugogo, Cellule de Kimisagara, Secteur Kimisagara.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Supt. of Police (SP) Emmanuel Hitayezu, porte parole de la police nationale dans la ville de Kigali, dit que suite aux informations fournies par la population, Jean d’Amour Nisingizwe a été arrêté en flagrant délit alors qu’il était entrain de vendre la motocyclette. Lorsqu’il lui a été demandé de présenter les documents de la machine, il les a manqué raison pour laquelle il a été arêté.

SP Emmanuel Hitayezu, dit que la motocyclette est garée  à la station de la police de Kimisagara. L’enquête se poursuit pour savoir ceux qui ont fait part pour que la motocyclette soit la où elle a été trouvée et qu’elle soit remise au propriétaire.

Il félicite la population d’avoir fourni les informations pour que la motocyclette soupçonneée d’  être volée soit récupérée, et exhorte la population de continuer de collaborer avec la police nationale pour prévenir les crimes et mettre la main aux auteurs.

Et de dire “Les gens cherchent comment se rejouir dans les  fêtes de fin d’année, mais elles doivent le faire avec ce qu’elles ont trouvé dans les bonnes voies au lieu de voler et commetre d’autres actions illegals. Il y a beaucoup des travaux  à faire au lieu de voler”.

SP Emmanuel Hitayezu, sensibiliser la population  à être vigilante et ne pas laisser la place aux voleurs, l’exemple qu’il donne est la distraction. Toutes fois il exhorte la population de fournir les inforamations à temps aux sevices de sécurité pour que les auteurs des actes illégaux soient areté le plus tot possible.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Et de dire”Nous ne devons pas être emportés par les joies des fêtes pour oublier qu’il y des individus qui peuvent en profiter pour voler nos biens et destabiliser la sécurité d’une  façon ou d‘une autre, nous devons toujours  être vigilants.”Encore d’exhorter la population de renforcer les rondes en vue de prévenir les crimes et pouvoir arête les forfaitaires.

L’article 300 du code pénal au Rwanda stipule que celui vole les biens d’autrui sans et blessures volontaires est puni d’un emprisonnement de six mois  à deux ans et d’une amande des francs allant de deux fois  à cinq de la valeur d’objet volé ou l’un de deux sanctions.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.