Ses membres vantent la volonté politique du Rwanda, dirigé par le président Paul Kagame, d’attirer plus d’investisseurs étrangers dans le pays.

« Nous avons été frappés par la rapidité avec laquelle le Rwanda Governance Board (RGB) a agi pour nous permettre de commencer à opérer au Rwanda », a déclaré Elisabeth NSIMADALA, présidente de Eastern Africa  Farmers Federation (EAFF : Fédération des agriculteurs de l’Afrique de l’Est), membre de la PAFO. Elle a précisé que la PAFO a obtenu du Rwanda, pendant deux jours seulement, tous les documents nécessaires pour installer son siège au Rwanda.

Le secrétaire permanent (PS) du Ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales, MINAGRI, compte sur la contribution de la PAFO pour le développement de l’agriculture au Rwanda. « Comme ils travaillent très étroitement avec les agriculteurs, ils nous aideront à nous rapprocher de nos agriculteurs, surtout à concrétiser leurs souhaits en matière de contrats de performance », a déclaré PS Innocent MUSABYIMANA, lors de la cérémonie d’ouverture de l’assemblée générale ordinaire de la PAFO tenue au KCC le mardi 23 juillet 2019.

Ces Organisations paysannes jouent un éventail de rôles pour le soutien du changement agricole en amenant les agriculteurs à participer activement dans le processus politique continental. Voilà ce qu’affirme madame Elisabeth NSIMADALA interrogé sur la contribution de la PAFO dans le développement des agriculteurs rwandais.

La PAFO regroupe cinq réseaux sous régionaux d’agriculteurs d’Afrique: EAFF en Afrique de l’Est, PROPAC en Afrique centrale, ROPPA en Afrique de l’Ouest, SACAU en Afrique australe et UMNAGRI en Afrique du Nord. Elle a pour mission de représenter les intérêts des agriculteurs africains et promouvoir le développement de l’agriculture africaine.

La constitution de la PAFO stipule dans son article 2 qu’Addis-Abeba est son siège  mais que cela peut être modifié à la demande des deux tiers des membres présents à l’assemblée générale.

Le conseil d’administration de PAFO, réuni le 28 juin 2018 à Johannesburg, en Afrique du Sud, a unanimement choisi Kigali au Rwanda comme nouveau siège de PAFO, notamment pour des raisons d’accessibilité de la capitale et d’éventuelles installations logistiques.

L’enregistrement de la PAFO au Rwanda a été effectué en février 2019, faisant de l’organisation la première à avoir son siège au Rwanda. Et si le numéro d’enregistrement auprès du RGB est 001 / RGB / 19, ce n’est pas parce que la PAFO est la première organisation enregistrée en 2019 mais plutôt parce qu’elle est la première organisation internationale enregistrée occupant un siège au Rwanda. En fait, la loi prévoit l’enregistrement d’organisations internationales non gouvernementales (ONG) souhaitant ouvrir une succursale au Rwanda mais elle ne prévoyait pas l’enregistrement d’un siège d’une ONG.

Cependant, dans cette affaire, les autorités rwandaises ont résolu ce vide juridique en deux jours afin de trouver une solution et de finaliser l’enregistrement du siège de la PAFO. Le RGB s’est mobilisé pour tout organiser. En conséquence, la PAFO est entrée dans l’histoire du pays en tant que première organisation internationale à établir son siège au Rwanda.

Après l’enregistrement de PAFO au Rwanda, une propriété a été identifiée à Kigali comme siège du PAFO. Le bail a été signé et l’ouverture officielle est en cours. Le matériel de bureau et le recrutement de personnel permanent et de consultants devraient être lancés dès que les fonds nécessaires seront disponibles.

Au Rwanda, seule l’Organisation des agriculteurs connue sous le nom d’IMBARAGA(Force) est membre d’EAFF, qui est à son tour un membre actif de PAFO. Cette organisation locale et le MINAGRI ont aidé PAFO dans ses démarches en vue de son enregistrement auprès du RGB.

Telesphore KABERUKA

ACHA JIBU

Tanga igitekerezo
Andika amazina