kwamama 6

Plus d’Ougandais licenciés de leurs emplois au Rwanda

0

Plus d’Ougandais dont la plupart travaillent pour The New Times et Banque de Kigali ont été licenciés de leurs emplois au Rwanda, selon Chimp Corps.

Au New Times, où un exercice de restructuration a été mené, le rédacteur en chef de Sports, Hamuza Nkutu, a été expulsé.

D’autres Ougandais limogés par le journal sont le rédacteur économique Steven Nuwagira, Angel Musinguzi (directeur adjoint), James Tasamba (rédacteur en chef des nouvelles) et Timothy Kisambira (photographe principal).

Une lettre du 29 mars 2018 publiée par Collin Haba, un directeur général du journal appartenant au gouvernement, dit que les cinq ont été relevés de leurs fonctions parce que la société a été frappée par une crise financière.

“La société est actuellement en cours de restructuration en raison de la conjoncture économique. Malheureusement, votre position a été affectée “, lit-on dans la lettre.

“Le bureau des ressources humaines traitera vos prestations terminales conformément à la législation du travail rwandaise.”

Le limogeage de ces journalistes est précédé de la suspension d’Arthur Baguma, alors rédacteur en chef du New Times il y a environ deux semaines. La raison de sa suspension n’a pas été donnée.

Plus tard, il a présenté une requête au tribunal, invoquant le harcèlement au travail.

Bien que la publication ait cité les problèmes financiers comme étant la cause de la mise à pied, seuls les Ougandais ont été touchés.

Il est également entendu qu’un autre haut fonctionnaire Ougandais  travaillant à la Banque de Kigali a également été renvoyé.

Il doit encore savoir pourquoi il a été renvoyé. Les fonctionnaires disent qu’ils n’ont pas reçu un préavis de trois mois, comme l’exige la loi, avant d’être limogé.

L’incident intervient quelques jours après que le président rwandais, Paul Kagamé, ait rassuré sur le renforcement des relations bilatérales avec l’Ouganda.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

S’adressant aux médias après sa rencontre avec le président Museveni à la State House Entebbe, le président Kagame a rejeté les plaintes pour traitement injuste des ressortissants ougandais au Rwanda.

“Beaucoup de choses sont dites, parfois hors contexte”, a déclaré M. Kagame lorsque ChimpReports lui a demandé de parler de prétendus licenciements injustes d’Ougandais au Rwanda.

“Nous sommes convenus que les institutions concernées des deux côtés devraient rapidement se réunir et aller au fond de chaque allégation spécifique”, a-t-il ajouté.

Les observateurs affirment que les récents incidents pourraient retarder les projets visant à renforcer les relations entre les deux voisins.

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.