kwamama 6

Présidentielle en Ouganda: l’opposant Besigye de nouveau arrêté (parti)

Le principal candidat de l’opposition à l’élection présidentielle en Ouganda, Kizza Besigye, a été de nouveau arrêté vendredi en début d’après-midi, au siège de son parti, le Forum pour le changement démocratique (FDC), a annoncé le FDC sur son compte Twitter.

[xyz-ihs snippet=”google”]

“Kizza Besigye a été arrêté à notre quartier général et emmené vers une destination inconnue”, a tweeté le FDC. Une journaliste de l’AFP a aperçu M. Besigye, qui avait déjà été brièvement interpellé lundi et jeudi soir, être escorté vers un fourgon de police qui a ensuite quitté les lieux.

La police a encerclé en fin de matinée le quartier général du FDC, dans le quartier de Najjanankumbi, dans le sud de Kampala.

Pendant plus d’une heure, la tension a été forte, les policiers en tenue anti-émeute tirant des gaz lacrymogènes vers les locaux du parti d’opposition et procédant à l’arrestation de sympathisants du FDC.

Un hélicoptère survolait la scène, selon la journaliste de l’AFP, qui a aussi entendu à distance des tirs.

La police est finalement entrée dans le bâtiment, d’abord pour parlementer avec M. Besigye, avant de finalement l’arrêter.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Selon les médias ougandais, l’action de la police pourrait être liée au fait que le FDC s’apprêtait à publier ses propres résultats pour l’élection présidentielle, ce qui est illégal.

“Des mesures raisonnables ont été prises pour maîtriser des militants du FDC qui voulaient perturber l’ordre public et l

@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.