kwamama 6

RDC: 4 soldats et 3 rebelles tués dans des combats au Sud-Kivu

Quatre soldats congolais et trois combattants rebelles ont été tués lors d’affrontements au Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris jeudi de source militaire.

Les combats, entre les Forces armées de la RDC (FARDC) et des miliciens Raïa Mutomboki, ont eu lieu mercredi 30 mars à l’aube dans le territoire de Kabare, à une quarantaine de kilomètres à l’ouest de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu, a déclaré à l’AFP le capitaine Dieudonné Kajibwami, porte-parole de l’armée dans cette zone.

[xyz-ihs snippet=”google”]

« Quatre militaires ont été tués et trois autres ont été blessés », a dit l’officier, « trois miliciens ont également été tués dans ces affrontements ».

« Le calme est revenu » mais « les FARDC sont toujours à la poursuite » du groupe de Raïa Mutomboki ayant attaqué leurs positions dans la localité d’Ihembe, a-t-il ajouté.

Les Raïa Mutomboki (« Citoyens en colère » en swahili) sont apparus en 2005 comme milice d’autodéfense à Shabunda contre les rebelles rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Le concept a ensuite prospéré et fonctionne aujourd’hui comme une franchise dont se prévalent de nombreux groupes disséminés au Nord et au Sud-Kivu.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Comme d’autres milices présentes dans l’Est congolais, un certain nombre de groupe Raïa Mutomboki ont abandonné toute revendication à caractère véritablement politique pour se transformer en bandes criminelles.

SRC : AFP

click here to receive the updated news on facebook on twitter

Alphonse Munyankindi / Bwiza.com

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.