kwamama 6

RDC : Les FDLR sont accusées de plusieurs exactions en RDC et ses frontières

Les rebelles rwandais des FDLR tuent, pillent et extorquent les biens des populations des groupements de Mutanda et Kihondo au Nord-Kivu, a dénoncé lundi 16 mai le Centre d’études pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO).

Plusieurs cas de pillages et d’attaques de maisons par les FDLR sont enregistrés dans les localités de Kikuku et Bwalanda, selon le CEPADHO. Dans la nuit du 10 mai, un homme aurait été abattu par ces rebelles, en présence de sa famille.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Le 11 mai, ces combattants hutus rwandais ont pillé plusieurs biens des habitants de Bwalanda. Le lendemain, ils auraient coupé la route entre Kikuku et Kyaghala, où ils ont ravi des motos et piller les biens des clients, a précisé l’ONG. Face à cette menace, certains habitants de la région ne parviennent plus à se rendre au champ, selon toujours le CEPADHO.

C’est depuis plus de deux mois en effet que ces rebelles rwandais – en provenance de Buleusa, Kateku, Bukumbirwa, Kimaka (dans les territoires de Lubero et Walikale) et de Kinyamuhancha (dans le Rutshuru) – ont investi la forêt ainsi que les collines surplombant les groupements Mutanda et Kihondo.

Selon l’administrateur délégué dans la région, ces rebelles rwandais viennent souvent piller les villages avant de se replier dans la forêt. L’armée nationale déjà présente à Mutanda, a-t-il précisé, conduit actuellement les opérations contre ces rebelles à Kihondo, même si les troupes régulières n’y sont pas encore déployées.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Ces rebelles de la FDLR font également des attaques à l’extérieur de la RDC notamment dans l’ouest du Rwanda à Gisenyi. Le ministre de la défense Rwandais, Général James Kabarebe avait dit récemment que ses rebelles FDLR n’ont plus de la force pour attaquer le Rwanda, ils ne vivent que du pillage des biens et des tueries de la population.

Rappelons que les rebelles de la FDLR sont accusés d’avoir commis le génocide des tutsis de 1994 au Rwanda. Ils sont accusés différentes crimes dont entre autres : les tueries, pillages,….dans la République Démocratique du Congo où ils habitent jusqu’à ce qu’ils ont été classés parmi les groupes terroristes.

Src: Radio Okapi

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.