kwamama 6

RDC : opération ville-morte massivement suivie à Kinshasa

Le mot d’ordre a été diversement suivi en RDC mardi, jour de grève générale décrétée par une coalition d’opposition. Si Kinshasa a fait figure de ville-morte, Lubumbashi s’est montrée plus réticente.

Les habitants de Kinshasa sont restés massivement chez eux, mardi 16 février, alors qu’une coalition d’opposition avait décrétée un jour de grève générale. Le mot d’ordre a en revanche été largement ignoré à Lubumbashi, la deuxième ville du pays, où, selon plusieurs témoins, la vie a été « pratiquement normale » avec une affluence dans les rues un peu moins forte que d’habitude.

[xyz-ihs snippet=”google”]

La grève a en outre été globalement bien suivie à Bukavu (est) et moyennement à Goma sa ville jumelle, sur la rive nord du lac Kivu, où les Léopards, l’équipe de football nationale, ont défilé avec la coupe du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) remportée le 7 février.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Une victoire de l’opposition à Kinshasa

« Zéro faute au peuple congolais », s’est enflammé Joseph Olenghankoy, coordonnateur de la Dynamique de l’opposition, pour qui la journée a été un large succès. Au contraire, pour André Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle, « l’appel de l’opposition a été, de toute évidence, un échec cinglant ».

[xyz-ihs snippet=”google”]

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.