kwamama 6

RDC : Trois policiers ougandais tués dans un accrochage avec des militaires congolais

Trois policiers ougandais ont été tués et deux autres grièvement blessés lors d’un accrochage avec des militaires de la Force navale congolaise, survenu samedi 21 mai sur la côte congolaise du Lac Albert en Ituri.

Comme la radio Okapi du Congo l’a mis sur son site web, Selon le commandant second du secteur opérationnel de l’armée congolaise en Ituri qui a livré ce bilan, l’incident est survenu lorsque des soldats congolais, alertés par des pêcheurs, ont surpris des éléments de la police ougandaise en possession des biens des pêcheurs congolais qu’ils venaient de piller.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Des sources locales rapportent que des pêcheurs congolais qui cherchaient à regagner Tchomia après avoir passé la nuit en train de pêcher dans le lac ont été attaqués par des policiers ougandais qui les ont dépouillés de leur production et d’autres biens.

Alertés par les pêcheurs, les éléments de la Force navale congolaise en patouille dans la zone se sont mis à la poursuite des policiers ougandais. Quand ils les ont repérés, ils ont échangé des tirs à l’arme lourde et légère.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Le commandant second du secteur opérationnel des Forces armées de la RDC (FARDC) en Ituri indique qu’au cours de cet accrochage, trois policiers ougandais ont été tués et un autre grièvement blessé. Le blessé aurait été acheminé à Bunia où il serait soigné. Du côté de l’armée congolaise, la même source parle d’un militaire blessé. Un bilan qui n’est pas confirmé par des sources indépendantes.

Un membre de la société civile à Kasenyi et un agent de l’office de pêche affirme que le policier ougandais blessé a succombé à ses blessures. Ce qui porterait à quatre le nombre de policiers ougandais tués.

Leurs corps sont actuellement gardés à la morgue de l’hôpital général de Référence de Bunia, avant leur rapatriement, indiquent des sources des FARDC.

Mais jusqu’à présent, la police ougandaise n’ a encore dit aucun mot sur cette accrochage entre les éléments de défense de la République congolaise et ses agents de police.

FARDC

Kanda hano ujye ubona amakuru yihuse kandi kugihe kuri Facebook no kuri twitter

Eric NININAHAZWE@bwiza.com

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.