kwamama 6

Rulindo : Un comptable détourne 11 millions et quitte le pays

0

Rodrigue Ndayishimiye, Comptable du centre de santé  Burega, en district de Rulindo, s’est exilé avec 11 million  de francs Rwandais de la caisse. Depuis début aout courant, les membres de sa famille et son responsable ne connaissent pas sa  trace, il aurait quitte le pays vers l’Australie.

Dans une interview à Umuryango.rw, Donat Mwemayire titulaire de ce centre de Santé confirme le détournement et la disparition du comptable. Il ajoute que la police en est au courant, pour faire des enquêtes fouillées.

“Jusqu’a maintenant, nous n’avons aucune trace à lui, notre Comptable s’est échappé avec 11 million de francs Rwandais de notre centre de santé. Le situation a été reportée à la Police pour les investigations.”

De l’exile en Australie, le Titulaire n’en sait rien, mais avoue que « son numéro de téléphone n’est pour le moment pas accessible, le centre de sante est sans Comptable. Le reste est pour la Police ; un organe national chargé de poursuivre la situation ». Et de la somme, ce titulaire a par après changer d’avis, disant ne pas être sur de la somme exacte. Parlant à Igihe.com, Donat Mwemayire dit que son centre de 2013 ne peut pas avoir une telle énorme somme sur ses comptes.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Pourtant, certains affirment que Rodrigue ne se trouve plus au Rwanda et qu’il se serait exilé en Australie.

Une situation à ne pas parler au téléphone !

D’un titulaire incertain et changeant, l’autorité locale ne veut même pas aborder ce sujet. Rejointe au téléphone, Médiatrice Umubyeyi, Secrétaire Exécutive du secteur Burega, dit ne pas être au courant, et demande de l’attendre quelques instants”.

Mais la deuxième fois, cette autorité du secteur réfute de livrer  l’information au téléphone. « Dans une situation pareille, je ne peux donner l’info au téléphone, venez me voir ici a Burega qu’on en vis-à-vis au bureau”.

Rodrigue, le comptable a retirée cette somme par cheque qu’il signe lui-même, aux noms des autres signataires, après avoir inventé leurs signatures.

Au Rwanda, les centre de sante, les écoles et les hôpitaux sont parmi les institutions (Non budget agencies), dont les budgets viennent du district ou d’autres sources, et par conséquent que l’auditeur général des finances de l’état n’évalue pas. Transparency Interantional Rwanda les a pointées du doigt cette année, comme les mal gérées notoires. Odette Uwamariya, PS  au MINALOC avait reconnu ce problème en mars dernier, et avait promis le changement.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

ZM&KJB

 

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.