kwamama 6

Rutsiro: Les acheteurs de café ne respectent pas les prix du NAEB

0

Les agriculteurs du café dans l’île de Bugarura dans  le lac Kivu, secteur Boneza, district Rutsiro de l’Ouest, se lamentent du prix inferieur à celui du NAEB, et propose qu’une station de lavage sur place leur sera une solution.

 Le prix fixé par l’office  des exportations agricoles (NAEB) est de 270 Frws le kilo, mais les acheteurs retranchent 20 à 70 Frws par kilo sous prétexte de transport vers la station de lavage.

Joseph Kanzeguhera, résident du village Rutagara, cellule Bushaka dit que le manque d’une station de lavage fait que leurs récoltes perdent la valeur. ‘’Nous cultivons le café mais nous ne recevons pas le prix conforme aux normes. Nous ne pouvons pas aller vendre nos  récoltes ailleurs, car les dirigeants ont mis des  directives pour monopoliser le marche en faveur de l’usine locale‘’, témoigne-t-il.

Justin Habimana, du même village de Bugarura ajoute, ‘’Si la station de lavage est construite ici elle peut résoudre les problèmes de perte, nous pouvons  devenir riches.’’

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Parlant de la construction d’une station de lavage, Gakuru Munyakazi, vice maire chargé des affaires économiques du district de Rutsiro, dit qu’il faut d’abord s’assurer que les récoltes sont suffisantes pour l’usine.’’Pour qu’une usine soit implantée, il faut d’abord compter les nombres des cafetiers pour savoir si les récoltes sont suffisantes par rapport à la capacité de l’usine. La construction demande un fond, on doit s’assurer que l’usine ne  tombera pas en faillite.’’

L’économie des résidents de l’île de Bugarura est basée sur l’agriculture du café, la bananeraie et la pêche.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.