Ce 24 Janvier 2017, à partir de 17h30,  Dr Julia Viebach, compagnonne  de Leverhulme Trust Early Career  au Centre de Criminologie de la Faculté de Droit de l’Université d’Oxford aux Etats d’Amérique, présentera au siège de la Commission Nationale de Lutte contre le Génocide (CNLG) les résultats de la recherche menée au Rwanda de 2011 à 2014.
[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Document intitulé « Mémoire et justice transitionnelle au Rwanda », la recherche a porté sur la signification des sites commémoratifs et la commémoration, a analysé les pratiques commémoratives et a examiné en plus de détails les thèmes de la dignité, du temps et de l’imagination.

Selon la CNLG, la recherche s’est appuyée sur de nombreux entretiens, groupes de discussion, témoignages de rescapés et observations participatives menées à travers le Rwanda à partir de 2011 et 2014.

On a demandé aux rescapés comment ils refont leur vie face à l’expérience traumatisante qu’ils ont endurée. Et, plus précisément, le rôle des commémorations, des monuments commémoratifs et des restes humains dans le processus de leur  reconstruction.
Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina