kwamama 6

Rwanda : FPR-Inkotanyi confirme Kagame aux présidentielles de 2017

0

Les membres du FPR Inkotanyi  nomment le président en exercice au Rwanda, Paul Kagame  pour représenter le parti  aux prochaines élections présidentielles prévues pour le 3 et 4 août 2017.

La décision est prise à l’unanimite, soutenue  par 1929 membres sur 1930 participants au Congrès Extraordinaire  au nouveau siège du parti à Rusororo.

Wellars Gasamagera, le commissaire du parti chargé de la mobilisation au sein du FPR,  annonce au public en général, et aux membres du parti, que Paul Kagame sera encore le candidat de FPR dans  les élections présidentielles.

Ce congrès extraordinaire est  assisté par des représentants de différents partis politiques au monde, comme Chama Cha Mapinduzi (CCM) de la Tanzanie, le Mouvement national de résistance ougandais (NRM), le Parti communiste chinois (CCM), le Congrès national africain (ANC) de l’Afrique du Sud, du Front démocrate révolutionnaire du peuple éthiopien (EPRF) et des partis d’Angola, du Congo Brazzaville, de l’Érythrée et de Djibouti

Kagame est le seul candidat du FPR après avoir fait face à aucune concurrence des autres membres du parti lors des élections qui ont commencé au niveau du village jusqu’à ce qu’il soit officiellement dévoilé et nommé pour représenter le parti au niveau national.

 

En 2015, plus de 4 millions de Rwandais ont soumis leurs pétitions  demandant de modifier l’article 101 de la Constitution, permettant à Kagame de courir un autre mandat jusqu’en 2034. Ceci, convaincu par les efforts qu’il a déploiyé pour  arrêter le génocide,  ses compétences et sa force à construire un pays uni et réconcilié;  ainsi que son autorité suprême du pays vers un progrès économique rapide.

Kagame cherchera à dominer les élections pour conserver sa place au sommet du pays, mais il est sans doute confronté à une concurrence de Frank Habineza du Parti Vert et des candidats privés comme Gilbert Mwenedata, Diane Shima Rwigara fille du feu milliardaire de Kigali, Assinapol Rwigara, décédé en 2015.

A ne pas oublier le candidat éclair Fred Barafinda Sekikubo, d’une politique brulant depuis les mininges et la moelle épinière, une politique pas comme les autres, vendues dans les boutiques, selon lui. Son parti se base sur 200 objectifs, dont l’enlèvement d’impots fonciers et locatifs, ainsi que la lutte contre le célibat endurci.

 

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

 

Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.