kwamama 6

Rwanda-France : Pierre Tegera présumé génocidaire bénéficie d’un non-lieu

0

Le 11 janvier 2017, des juges d’instruction ont pris une décision stipulant qu’il n’y a pas lieu de poursuivre un rwandais Pierre Tegera présumé auteur du génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 au Rwanda. Il est visé par un mandat d’arrêt de Kigali.

Selon les informations qui nous parviennent la participation de Pierre Tegera au génocide des Tutsi du Rwanda en 1994 n’a pu être établie par les juges d’instruction français.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

palais de justice/bwiza.comCe non-lieu a été prononcé pour la première fois le 12 décembre dernier, neuf jours après la confirmation en appel de la condamnation à 25 ans de réclusion criminelle de l’ancien militaire Pascal Simbikangwa, premier Rwandais à avoir été jugé en France en lien avec le génocide des Tutsi en 1994.

Pierre Tegera est accusé d’avoir assassiné 349 personnes dès le début des années 1990 dans le nord du Rwanda.

Ancien ingénieur agronome au Rwanda, Pierre Tegera, 65 ans, avait été interpellé en décembre 2013 à Nice dans le sud de la France, où il était devenu ambulancier. Il était visé depuis 2008 par un mandat d’arrêt de Kigali, puis par une plainte du Collectif des parties civiles pour le Rwanda (CPCR) en France et par une demande d’extradition de Kigali.

Deux anciens bourgmestres ont eux été condamnés à la perpétuité en mai 2016 et ont fait appel, tandis que le prêtre Wenceslas Munyeshyaka a bénéficié d’un non-lieu.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.