kwamama 6

Rwanda: Le gouvernement s’engage d’arrêter les violences faites aux adhérants de l’ADEPR

0

Le Premier Ministre rwandais, Anastase Murekezi fait espoir aux dirigeants et adhérant de l’Association des Eglises Pentecôtes du Rwanda, que le gouvernement s’engage d’arrêter les violences faites aux adhérant de l’ADEPR faites par des individus non identifies qui les rencontre aux lieux des prières.

Dans son allocution lors de l’inauguration de l’hôtel de l’ADEPR, le 4 janvier courant, Anastase Murekezi dit qu’il n’est pas tolérable à un individu d’être empêcher de jouir de sa liberté. De dire ’’Le gouvernement rwandais s’engage de lutter contre ces violations le plus rapidement possible pour que vous ayez la sécurité et de poursuivre le développement que vous êtes entrain de faire dans les secteurs de la santé et l’assistance aux personnes vulnérables.’’

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Les violations contre les chrétiens de l’ADEPR ont été signalées dans le Secteur de Ngoma, District de Huye dans la Province du Sud, ou six personnes ont été battues très sérieusement le 27 janvier courant, arrêtées en cours de route par des personnes non identifiées. Six jours après les autres ont été battues lorsqu’elles faisaient la prière dans l’église. Elles aussi sont hospitalisées dans l’hôpital universitaire de Butare (CHUB).

Le porte parole de la police dans la Province du Sud, André CIP Hakizimana dit que la police nationale a arrêté neuf personnes présumées auteurs des violences et sont détenues à la station de la police de Ngoma. L’enquête se poursuit.

André Hakizimana dit que des telles actions sont illégales et punies par la loi. Qu’il est difficile de bien conjuguer directement les deux actions, c’est pourquoi l’enquête se poursuit.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta/ Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.