kwamama 6

Rwanda : Le terrorisme ne devrait pas être attribué à l’Islam – Cheikh Sindayigaya

0

La Communauté Musulmane du Rwanda (RMC) est contre quiconque pense que l’Islam, en tant que religion, est derrière le terrorisme. Elle  condamne toute  allégation selon laquelle  les attaques terroristes sont conduites par des musulmans.

‘’Il  est injuste de dire que des personnes ou un groupe de personnes s’impliquent dans le terrorisme sont islamistes, ceux qui tiennent des attentats terroristes le font pour leurs propres intérêts.’’, déclare  Sheikh Moussa Sindayigaya, porte-parole du RMC.

A l’heure actuelle, 40 musulmans, principalement des jeunes, sont  arrêtés et font face à la justice suspecté d’être les terroristes. ‘’ Que de telles formes de terrorisme se font pour des raisons personnelles ou collectives,  le terrorisme n’est pas parmi les piliers de l’Islam’’, dit-il.

“Le Rwanda n’est pas un sol particulier où les problèmes de sécurité ne peuvent pas atteindre. Toute situation, bonne ou mauvaise, doit se faire à tout prix et le terrorisme prend avantage grâce à une technologie très rapide alors que les jeunes s’impliquent dans cette situation. Mais il est totalement faux et injuste de décider que tout cela se fait au nom de l’Islam “, ajoute-t-il.

Sheikh Moussa nie que les groupes de terroristes travaillent vraiment pour l’Islam parce que la religion ne soutient pas les meurtres d’innocents,  mais au contraire prêche l’unité et la paix parmi la communauté.

Cependant, de nouvelles mesures contre le terrorisme sont  prises pour protéger le nom de la religion, construire une réputation positive et contribuer à la protection de la sécurité du pays.

Jusqu’à présent, la communauté musulmane  créé des clubs antiterrorisme dans les jeunes au niveau du district, en travaillant avec les services de sécurité, en s’assurant que les étudiants musulmans qui obtiennent des bourses à l’étranger sont  admis  par des écoles ayant des antécédents positifs et non liées au terrorisme alors que la communauté musulmane qui vient de l’étranger pour la mission de prédication au Rwanda, doit communiquer la communauté musulmane avant le processus de prédication.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Il en va de pair pour les ONG islamiques qui apportent un appui à la communauté musulmane qu’ils doivent communiquer le RMC et laisser le contrôle total du soutien qui est fourni afin de s’assurer que le soutien est partagé par la communauté au lieu d’atteindre certains.

Sindayigaya  déclare, ‘’Si un donateur souhaite soutenir la communauté musulmane, il doit nous informer de ce qu’il apportera, de l’origine du soutien, de la distribution, du fond du sponsor et des bénéficiaires afin que nous puissions nous assurer que le soutien atteint à tous les bénéficiaires destinés. “

Chaque année, la communauté musulmane à l’échelle mondiale tient «Hijja», un pèlerinage annuel de cinq jours entrepris à La Mecque en Arabie Saoudite, visant à rassembler les musulmans de toutes nationalités, à les purifier du péché et à les rapprocher de Dieu. Cette année, la sainte cérémonie se déroule du 30 août au 4 septembre.

Au Rwanda, seulement 450 musulmans sont autorisés à assister au pèlerinage, qui était autrefois organisé par FAHICO (Fast Hidja et Umla Company).

Cependant, la société n’est plus l’organisateur juridique, mais le CMR pour organiser un pèlerinage bien organisé et une occasion de créer un bon environnement, une unité et un amour parmi les membres de la communauté musulmane.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.