kwamama 6

Rwanda: Les casques utilisés comme objet de prestige

0

Les règles du code routier obligent les motards taximan et les passagers de porter les casques sur leurs têtes pour les protéger en cas d’accidents. Néanmoins il ya des passagers qui utilisent mal cet instrument de voyage. Au lieu de les fixer convenablement ils le mettent comme un objet de prestige. De constater que lorsque la motocyclette roule, de fois la casque tombe par terre et prend le sens contraire de la motocyclette sans que le motard se rend compte et de continuer  à rouler.

Emmanuel Hakizimana, un passager du Secteur de Nyarugenge,dans la ville de Kigali, de son témoignage  à Bwiza.com, ce 11 février 2017, déplore du fait que le motard ne s’assure pas d’abord si son client porte bien le casque avant de rouler. De dire’’ Après que le motard se convient avec son client sa destination et le prix, il lui passe le casque, directement il roule sans vérifier si son client porte convenablement le casque. Il s’en fou, son souci est d’avoir de l’argent. Au cas d’accident le casque n’a aucune importance.’’

De continuer de dire ’’Nous demandons à la police et aux guides des motards de contrôler sérieusement le port des casques pour les passagers, sinon aucune importance de les porter comme objet de prestige.’’

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Hamda Nsengiyumva, habitant du Secteur de Rwezamenyo, dit que les motards se méfient de la manière dont les passagers portes les casques, et dit ’’Le souci du motard est que son passager porte le casque, pourvu que les agents de la police routière constatent qu’il le porte, le reste ne lui regarde pas.’’

De l’autre coté, Vincent Twagira, un motard de la ligne centre-ville –Nyamirambo, n’est pas du même avis avec ses collègues qui ne vérifient pas le port convenable des casques, parce qu’il connu une leçon de témoigner ’’Moi je connu une leçon. Un jour mon client portait mal le casque, lorsque nous sommes arrivés tout près des policiers, le casque de mon client est tombée par terre, la police m’a arrêté et de me frapper d’une contravention, j’ai supplié mais en vain.’’

De continuer ‘’Ceci devrait etre une lecon a tous mes collegues, moi et quelquesuns aons l’habitude de verifier a l’avance le port convenable du casque parce que son rôle n’est pas avoir la crainte de la police mais plutôt de protéger notre vie et celle de nos clients.’’

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta/Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.