kwamama 6

Rwanda-Ouganda: Les deux Polices renforcent leur collaboration

0

Le 23 février 2017, s’est tenue à Kigali, une réunion entre les officiers de la police nationale rwandaise et celle de l’Ouganda sur le renforcement de la collaboration bilatérale entre les deux organes.

La police rwandaise conduite par son l’Inspecteur Général de la Police (IGP) Emmanuel K Gasana a reçu la délégation Ougandaise conduite par Général Kale Kayihura. L’objectif principal était de d’évaluer la mise en application des résolutions issues du sommet tenu en octobre l’année dernière à Mbarara en Ouganda sur la lutte des crimes extra- frontalières.

Le sommet se tient chaque semestre avec l’objectif d’analyser ensemble la situation de la sécurité sur les frontières et de résoudre les problèmes liés aux infractions constatées.

Dans son allocution IGP Emmanuel K. Gasana de dire ’’Le Rwanda se félicite la fraternité et la collaboration entre la police Nationale du Rwanda et celle de l’Ouganda. Il n’agit pas non seulement du bon voisinage mais aussi parce que nous partageons notre histoire.’’

Le sommet de Mbarara a émie 13 recommandations basées sur l’échange des informations, propositions de la police rwandaise.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

IGP Emmanuel K. Gasana d’ajouter ’’Nous avons échangés les informations, nous avons donnés des formations à nos agents de la police, nous avons donner des formations aux populations frontalières sur la prévention et la lutte contre les infractions, nous avons assurés la sécurité du corridor nord, les suspects ont été arrêtés et nous continuons de renforcer la sécurité.’’

De dire encore” Le monde est devenu comme un village, il est possible d’arrêter les suspects partout où ils sont.’’ Il dit que la croissance des stupéfiants, le vol des véhicules, les trafics humains et autres infractions, font qu’il ya eu la collaboration entre les deux pays.

Dans son allocution, le Général Kale Kayihura souligne que le sommet montre la bonne volonté de deux pays de renforcer la collaboration existante pour assurer la sécurité des populations respective.

De dire ‘’En général, la sécurité s’est améliorée dans notre région même s’il ya encore quelques irrégularités surtout pour les infractions extra- frontalières, nous devons beaucoup travailler pour les éradiquer.’’

Il dit que les deux pays ont la volonté de détruire tous crépuscules des suspects en mettant en place des stratégies de se prévenir et de lutter contre les infractions et crimes parc qu’ils profitent de la circulation des populations entre les deux pays pour commettre des forfaits.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta

 

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.