kwamama 6

Rwanda, parmi trois pays africains, et 13 plus grands producteurs d’étain au monde

0

Selon le dernier rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des matières premières, le top 3 des plus grands producteurs d’étain du continent africain, en 2016, place le Rwanda 3eme en afrique et 12eme au monde.

Le classement des pays africains, selon Agence Ecofin, est constitué de la RD Congo (9e mondial), du Nigéria (11e) et du Rwanda (12e). A noter que le Nigéria qui ravit au Rwanda sa place de 2e producteur du continent.

Le rapport indique que le Nigeria, a produit 3 800 tonnes d’étain, en 2016, contre 2 600 tonnes pour le Rwanda, la RD Congo étant en tête avec 4 100 tonnes.

En ce qui concerne la production d’étain raffiné, le Nigéria est le seul pays africain figurant dans le classement avec 600 tonnes produites, en 2016.

Si le prix de l’étain a chuté en début d’année (19 446 $/t en février 2017 contre 21 204 $/t en décembre 2016), l’Etat nigérian guettera sans doute une potentielle reprise (le cours s’étant stabilisé à 19 910 $/t en avril), alors qu’il cherche à diversifier son économie quasi dépendante du pétrole.

Il faut rappeler, qu’en avril dernier, le pays a obtenu 150 millions $ de la part de la Banque mondiale pour financer son secteur minier.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

De son côté, le Rwanda qui veut tirer 400 millions $ de son secteur minier, d’ici 2018, devra également compter sur une reprise du cours de l’étain. En effet la cassitérite (principal minerai d’étain) fait partie de ses plus grandes sources de revenus d’exportation aux côtés du wolfram et du coltan.

La RD Congo, quant à elle, aura à cœur, de garder son rang de premier producteur africain du métal, et pourquoi pas, de ravir au Vietnam sa place de 8e producteur mondial.

La Chine demeure l’incontestable leader de l’étain en matière de production et de consommation.

Le Rwanda prévoit hausser ses recettes d’exportation, tel que présente au parlement par Claver Gatete, ministre des finances, début Mai.

Dans le budget 2017-2018, « Les recettes d’exportation devraient augmenter de 21,6%, en raison essentiellement de la hausse de 40% des recettes du thé et de l’augmentation de 23% des revenus miniers ».

A part l’Etain, le Rwanda exporte comme minerais le coltan, l’or, le tungstène, et le béryl. Mais Les autorités ont récemment découvert de nouveaux minéraux dont des éléments de terres rares, des pierres précieuses, du cobalt, du fer et du lithium dans divers endroits à travers le pays.

Ceci  a été  révélé à la presse  par le Lt Col. Dr. Emmanuel Munyangabe, officier en chef des opérations à la Rwanda Mines, Petroleum and Gas Board (RMPGB), nouvel organe mis en place par le gouvernement pour superviser et coordonner toutes les activités d’exploration liées au secteur minier rwandais.

Les grands sites miniers connus au Rwanda sont comme Shyorongi, Musasa, Rutongo, Rwinkwavu, Musha-Ntunga, Bugarura, Miyove, Gifurwe, Karenda, Nyungwe, Bugesera, Ndiza,  etc.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.