kwamama 6

Rwanda : Quelques bons propos des experts sur la rechercehe faite par RGB

0

Lors de la présentation de la recherche sur la situation actuelle de la gouvernance au Rwanda , les experts ont manifestés leurs sentiments au cours des allocutions. Les proffesseures des universités, les autorités de la région et mondiales de féliciter le Conseil Consultatif de la Gouvernance du Rwanda (RGB) de la recherche faite.

Lamin Manneh:  Coordonnateur résident des Nations et Représentant résident du le Programme des Nations Unies pour le Développement au Rwanda de dire’’ La bonne gouvernance joue un rôle  capital dans le développement durable et la stabilité. Si les 54 pays d’Afrique avaient une bonne gouvernance , leurs économies seraient réhaussées, la pauvreté de disparaître… l’évaluation de la bonne gouvernance de RGB est issue d’une recherche approfondie et d’une bonne analyse… Les Nations Unies et en particulier le Programme des Nations Unies pour le Dévloppement (PNUD) se félicite d’ être en paternariat avec RGB.’’

Et d’ajouter ‘’Cet un instrument utilisé pour vérifier là où arrive le Rwanda dans la gouvernance… et montrer les sesteurs qui néccéssitent du renfort. D’une façon. élargie d’aider les paternaires de savoir là où orinter l’assistance dans le cadre de promouvoir la gouvernance au Rwanda.’’

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Jon Clifton: Président du centre de recherche sur la gouvernance Gallup basé à Washington DC aux Etats Unies d’Amerique de dire ‘’

L’évaluation donne au Rwanda les éléments de base pour évaluer les réalisations atteintent. Le primordial est qu’il donne les conclustions de grandes lignes sur la vie de la population, d’aider le pays de continuer de se construire dans le devéloppement extraordinnaire atteint dépuis vingt ans écoulés…’’

Margee Ensign: Présidente de l’Université américaine du Nigeria, de dire’’

L’évaluation de RGB montre les points en rélation avec l’économie, affaires sociales, le devéloppement politique et autres… C’est un bon example pour tous les pays, non seulement ceux de l’Afrique. Cela montre que le gouvernement travaille dans la transparance , décidé de promouvoir la vie sociale de sa population et à une bonne volonté d’expliquer tout ce qu’il fait pour sa population sans ironie.’’ 

Jendayi E. Frazer : Ancien Ministre des Affaires Etrangères  des Etats Unies d’Amérique de dire: ’’On ne peut pas oublier de féliciter le RGB de sa recherche basée sur les normes internationales de gouvernance réalisee au Rwanda… L’année 2016, le taux d’évaluation a montée de 75% jusqu’ à 80%. Ceci fait espoirle taux de la recherche pourra être un appui du bon changement dans le devéloppement. Autre chose importante est que les conclusions s’elles sont misent en application, devélopperont le Rwanda.

 [xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Frank Okuthe-Oyugi: Président de La Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs CIRGL la branche du Kenya, de dire’’Le nouveau de RGB de 2016 est une recherche correcte et fondée, des sujets ont changés d’appelation et d’ajouter une évaluation nouvelle. Comme l’assistance aux personnes vulnérables et le programme de recourrir aux tribunaux par la voie de la technologie.

 La CIRGL comprend onze Etats membres, qui sont l’Angola, le Burundi, la République Centrafricaine, la République du Congo, la République Démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, le Soudan, la Tanzanie et la Zambie

La recherche faite par RGB presentee le 31 janvier 2017 était basée sur huit points : lois administratives, droits de la population, role de la population sur les services donnees, affaires sociales, lutte contre la corruption, octroi des services et le devéloppement et la transparence.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.