La police Nationale met en garde les automobilistes contre le chauffage imprudent, exposant les vies humaines au danger. L’avertissement est fait suite à trois accidents qui sont arrivés en deux jours successifs, laissant six personnes mortes avec beaucoup d’autres blessés.

L’un des accidents survient dans le secteur Nduba de Gasabo à Kigali  où un camion immatriculé RAD 731J, perd le contrôle ; quatre personnes succombent,  dont  le chauffeur et trois piétons.

Ce camion appartenant  à une entreprise de construction, a poussée également une maison ;  mais, heureusement, personne n’était à l’intérieur.

Le même jour, un incident se produit dans la cellule Kabuga, du secteur Kageyo, Gicumbi au Nord, où un autobus Coaster immatriculé RAD 792 B  frappe un piéton, qui est mort sur le champ.

Ce mercredi 19 Avril, une voiture venant de Gatuna (frontière rwando-ougandaise) s’écrase sous le pont à Gaseke, entre les districts de Gicumbi et Rulindo vers Kigali. Un piéton en est mort, laissant trois blessés, chauffeur y compris.

impanuka-ya-gaseke

Le porte-parole de la sécurité routière au sein de la RNP, CIP Emmanuel Kabanda, attribue  ces accidents à l’imprudente. Il avertit les conducteurs qui violent la réglementation de la circulation, dont les contrevenants risquent de faire objet de poursuite et de suspension de leurs permis de conduire.
“Nous l’avons dit à maintes reprises pour les usagers de la route, en particulier les chauffeurs de véhicules et motocyclettes. Ils doivent se conformer aux normes et réglementations de la circulation : évitant  de conduire étant au téléphone, de dépasser  dans les virages dangereux, d’excès de vitesse et d’autres pratiques de conduite imprudentes”, déclare CIP Kabanda.

“Il est également dans l’intérêt des conducteurs de se conformer aux précautions routières. Ils épargneront les  vies de leurs passagers, de leurs automobiles, et d’eux-mêmes. Sécurité avant tout, au moment où l’on conduit “,  explique-t-il.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

En outre, il averti les propriétaires de véhicules d’éviter des pannes mécaniques, ils doivent les faire inspecter et les fixer à temps, afin de prévenir des accidents probables.

‘’La plupart des accidents routier sont évitables, ils sont dus à de mauvaises habitudes de conduite : insouciance, la conduite en distraction, la conduite agressive et la non-inspection des véhicules pour des problèmes mécaniques ; tout est évitable. Dans une moindre mesure, les piétons traversent les routes de manière imprudente, et cet acte peut aussi causer un accident grave’’, ajoute CIP Kabanda.

Dans le cadre de l’effort visant à prévenir les accidents en grande partie causés par un excès de vitesse, la police ordonne l’installation de régulateurs de vitesse dans tous les véhicules publics. Cela limite les conducteurs à une vitesse maximale de 60 kilomètres par heure.

Le décret présidentiel n ° 85/01 du 02 septembre 2002 régissant la circulation et le trafic routier, stipule que Les véhicules doivent avoir un certificat. Ceux ne répondant pas aux critères techniques définis ne recevront pas de certificat, et ainsi n’utiliseront pas les routes publiques sans certificat, ou seront imposes d’une amende de 25. 000 Frws.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta&Jean Baptiste Karegeya

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire
Andika amazina