kwamama 6

Situation vitale des diabétiques au Rwanda 

0

Le diabète en tant que maladie chronique non transmissible, fait parti de cause de morbidité qui commence à augmenter.

Selon  l’Association Rwandaise des Diabétiques, est estimé à 3.6% des cas de diabète au Rwanda (Diabète type 1 & type confondu) et si les mesures préventives ne sont pas prises ce chiffre pourra atteindre 5% dans les années 2030.

Dans une interview accordée à Bwiza.com, le Directeur Général de l’Association Rwandaise des Diabétiques, Crispin Gishoma, dit que le diabète est une maladie à évolution lente dont les symptômes apparaissent inaperçus et on risque de les confondre avec d’autres maladies allant même à penser à l’empoisonnement.

Et de dire ‘’Actuellement, au Rwanda la sensibilisation en rapport avec les maladies non transmissibles a éveillé les gens à connaitre l’impact décès maladies sur la santé une fois non traitées en avance. En particulier le diabète est l’une des maladies chroniques qui fait peur aux rwandais étant donné les mythes qu’on en a attribué…’’

D’ajouter ’’Le seul problème qui reste est de promouvoir l’auto -control sans glucomètre (appareil qui mesure la quantité du sucre dans le sang) et adapter le régime alimentaire au traitement ainsi que le changement de style de vie.’’

Le  professionnel de santé,  Etienne Uwingabire  dit que le diabète est une maladie chronique qu’on peut vivre avec elle pendant longtemps si on suit les conseils médicaux y relatives à savoir: l’acceptante de la condition de maladie, prise régulière des médicaments, un régime alimentaire approprié et faire les exercices physiques.

Et de dire ’’Si découvert et traité à temps, il ya une chance de  limiter et/ou retarder  les complications qui enfoncent le malade vivant avec le diabète.’’

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Etienne Uwingabire rappelle aux diabétiques de se prévenir contre cette maladie et d’ajouter ‘’ Comme prévention il faut  éviter la consommation excessive des hydrates de carbone,  la consommation excessive des graisses, la consommation excessive de l’alcool, la consommation du tabac, l’excès poids en maintenant l’indice de mass corporel ne dépassant pas 25kg/m²,  faire le control de la glycémie au moins 2 fois par an, faire les exercices physiques régulièrement au moins 3 fois par semaine pendant 30 minutes,  consommer beaucoup de légumes et avoir l’habitude de manger les fruits.

Jean Dushimiyimana, un diabétique sous traitement, habitant du Secteur Muhima, District de Nyarugenge dans la ville de Kigali, de son témoignage dit qu’il vit avec cette maladie il ya 15 ans, de dire ‘’Le seul secret de vivre avec cette maladie cruelle est de prendre convenablement les médicaments et suivre les conseils donnés par les médecins et autres  professionnels en santé. Si je n’avais pas pris ces stratégies je serai déjà mort.’’

L’Association Rwandaise des Diabétiques fondée en 1997a fait plaidoirie auprès des partenaires pour insister sur l’éducation car celle-ci est un point crucial qui faisait défaut pour la prise en charge du diabète.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter 

Abdou Nyampeta

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.