kwamama 6

Sur la piste de Fadoul Compilation de 45 tours

[xyz-ihs snippet=”google”]

C’est en inspectant une pile de vieux vinyles dans une échoppe de la médina de Casablanca que Jannis Stürtz, le patron du label allemand Jakarta Records, découvre un 45 tours de Fadoul et les Privilèges. Au dos de la pochette, en guise de crédit pour le titre Sid Redad figure le nom de James Brown. Il n’en faut pas plus pour que le digger (*)parte à la recherche d’autres enregistrements de cet inconnu qui au début des années 70, réinventait en arabe le puissant Papa’s got brand new bag de Mister Dynamite.

Quand un peu plus de 5 ans après sa création par James Brown, Fadoul et les Privilèges enregistrent au Maroc, cette reprise en arabe de Papa’s got brand new bag, le chanteur américain est déjà une star mondiale. Si ses musiques et son jeu de scène inspirent nombre d’artistes à travers le monde, rares sont ceux parmi eux qui, à l’époque, ont immortalisé en studio leur amour pour le Godfather of Soul.
[xyz-ihs snippet=”google”]

Alors quand en 2012, Jannis Stürtz, met la main sur ce 45 tours, il se doute bien qu’il a fait bonne pioche. “J’étais au Maroc avec le groupe du rappeur américano-ghanéen Blitz The Ambassador qui venait de boucler au Festival Mawazine de Rabat, une tournée au long cours” raconte le passionné de musique. “Je suis resté quelques jours de plus et j’ai commencé à écumer les échoppes à la recherche de vieux vinyles” ajoute-t-il.

C’est dans la médina de Casablanca qu’il déniche dans un coin d’une arrière-boutique d’électroménager de seconde main, une pile de 45 tours, l’actuel propriétaire ayant été dans les années 70 à la tête d’un label de disques. Heureux hasard. Une journée durant, il examinera une à une les pochettes, reluquant les deux faces de la noire rondelle qu’elles recèlent.

cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

[xyz-ihs snippet=”google”]

Kizito@bwiza.com

kwamama4

Les commentaires sont fermés.