Tour du Cameroun 2019: L’équipe du Rwanda domine la septième étape

0

Les cyclistes de TEAM Rwanda ont bien performé samedi en dominant la 7ème étape du Tour du Cameroun 2019, avec Patrick Byukusenge prenant la deuxième place du classement général.

Byukusenge, 28 ans, est monté sur le podium au classement général grâce à sa victoire au Stage 7 après avoir parcouru la distance de 109,4 km, de Loum à Dschang, en 3 heures, 17 minutes et 27 secondes.

Il a franchi la ligne d’arrivée avec une arrivée au sprint avec son compatriote Moise Mugisha, tandis qu’Eric Manizabayo, également rwandais, a complété le podium à seulement quatre secondes du duo.

Il s’agissait d’une deuxième victoire consécutive pour Team Rwanda dans la course UCI 2.2 Africa Tour après la victoire de Jean Claude Nzafashwanayo à l’étape 6 vendredi.

Dimanche prochain, les hommes de Felix Sempoma, qui se classent au premier rang du classement par équipes, tenteront de convaincre Byukusenge de remporter le titre très convoité du maillot jaune, alors qu’il devance de 20 secondes le leader, Isiaka Cissé, de Côte d’Ivoire.

Si le pilote du club Excel Energy Benediction le voyait bien, il ne serait que le deuxième Rwandais à remporter la course en huit étapes après Bonaventure Uwizeyimana l’année dernière. Ce dernier fait également partie de l’équipe camerounaise, mais n’a pas eu une défense de titre facile car il est neuvième, à 4 minutes et 10 secondes du leader ivoirien.

Après sept étapes, le Rwanda et le Maroc sont les seuls pays avec plus d’un cycliste parmi les dix premiers, chacun avec deux représentants.

Grâce à son incroyable puissance d’escalade et à sa deuxième position samedi, Mugisha s’est également hissé au sommet du tableau des King of Mountains (KOM) avec 22 points, soit neuf de plus que son coéquipier, Jean Ruberwa.

Dans la classification des jeunes, Manizabayo est troisième, juste derrière les jeunes marocains Zahiri Abderahhim et Youssef Bdadou.

La dernière étape de dimanche se déroulera de Bafia, dans la province centrale du pays, vers la capitale, Yaoundé, où les coureurs s’affronteront sur une distance de 122,8 km.

Byukusenge, qui espère remporter sa première course internationale, a terminé quatrième l’an dernier.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.