kwamama 6

Uganda : Deux parlementaires blessés vont en Inde pour le traitement

0

Les préparatifs pour envoyer Betty Nambooze Bakireke et Francis Zaake Butebi en Inde sont vers la fin. Les deux ont été les plus blessés par les  forces de sécurité mercredi 27 septembre, lors d’un combat entre les députés opposés à l’amendement constitutionnel (article 102) de la limite d’âge.

Selon Chimpreports, le député Nambooze est admis au Centre de santé Bugolobi avec une bande de la colonne lombaire, tandis que Hon Zaake reste à l’hôpital Mengo, où il a dit qu’il avait perdu conscience pendant quelques heures, et sous soins intensifs. Cela est suite à un grand coup de poing de l’ancien commandant de l’armée Gen Katumba Wamala pendant la bagarre du parlement.

Le chef de l’opposition Whip Hon Semujju Nganda a révélé aujourd’hui que les deux seront expulsés du pays pour obtenir un traitement.

“Le Parlement s’occupe des billets d’avion pour les emmener en Inde”, a déclaré Ndaga.

Cependant, c’est une information qui doit être confirmée par le responsable de communication au Parlement, Chris Obore, qui n’était pas disponible sur le téléphone.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Cela montre la pression accrue du Parti démocratique de l’opposition, qui, au début de la semaine, se plaignait que le Parlement ralentit le pas

pour répondre aux problèmes de santé de leur député Hon Nambooze.

Gerald Siranda, secrétaire général du DP, a déclaré à la presse que son parti exigeait que le parlement expédie député aux spécialistes pour le traitement.

Jusqu’au moment où il disait, le Conseil national du médicament n’avait encore rien fait alors que c’est lui qui se charge des dépenses médicales des parlementaires à l’extérieur du pays ; les soins médicaux locaux reviennent au parlement.

Siranda se regrettait également que les parlementaires n’avaient pas visité les  hospitalisés bien que le Président l’avait promis la semaine dernière.

Entre temps, les medias sociaux ougandais passent un message de regret que le Capitaine Nathan Kyalimpa, l’un des officiers qui ont intervenu au parlement, aurait eu un accident mortel de moto dans la ville de Kampala, mais aucune officialité ne l’a pas encore confirmé.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.