kwamama 6

Uganda : Six fonctionnaires suspendus pour indécence vestimentaire

0

Six fonctionnaires de l’Etat Ougandais en  district de Ntungamo ont été suspendus pour avoir violé le code vestimentaire et porter des vêtements présumés indigne. Selon le nouveau code, seulement cinq couleurs sont permises pour les chemises : Noir, marron, gris, bleu marine et vert foncé ; les chaussures brunes ou noires, et toujours en cravate.

Tous les vêtements doivent couvrir le clivage, le nombril et le dos tandis que les blouses et les robes sans manches et transparentes ont été interdites.

Les femmes employées ne sont également pas autorisés à avoir des ongles longs de plus de 3 pouces, vernis à ongles brillant et multicolore, ainsi que des  boucles d’oreilles à lustre.

Les agents suspendus sont M. Godfrey Tumusiime, Alex Ashaba, Robert Muhwezi, Johnson Ahabwe, Rodgers Kizito et Felix Barugahare.

Ils ont été suspendus par le chargé de l’administration, Kweyamba Ruhemba, les accusant de défier les ordres de la fonction publique avec des habits déshonorant l’image du district.

Ruhemba dit que les fonctionnaires ont été envoyés en congé forcé pendant deux mois, pour apprendre « comment s’habiller décemment ».

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

Début de cette année, le ministère de la Fonction publique a publié les directives interdisant les vêtements sans manche, transparents et serrés pour les cadres publiques sans uniforme connue.

La secrétaire permanente de la fonction publique, Mme Catherine Bitarakwate Musingwiire a déclaré que les directives étaient conformes au Règlement de la fonction publique.

Ce Règlement ougandais de 2010 stipule que les fonctionnaires de l’état doivent s’habiller décemment et dans les normes acceptables dans la communauté ougandaise en générale.

Néanmoins, ces directives ne clarifient pas ce que constituerait un vêtement décent, intelligent et raisonnable.

Conformément a ces instructions, toute femme cadre doit porter une jupe ou une robe qui n’est pas au-dessus des genoux, avec un chemisier à longues ou courtes manches.

Aussi interdit sont des robes et des jupes ajustées, des chaussures plates et des cheveux colorés présentés sous forme de tresses naturelles, ou plantes.

On s’attend à ce que les fonctionnaires masculins se présentent dans un pantalon soigné, des chemises à longues manches, des vestes et une cravate. Leur vêtement est limité à seulement cinq couleurs : Noir, marron, gris, bleu marine et vert foncé.

Selon le règlement, les fonctionnaires ne sont pas autorisés à porter des sandales pendant les heures de service, sauf pour des raisons de santé. Les chaussures recommandées devraient également être limitées aux couleurs brunes et noires.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Jean Baptiste Karegeya

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.