kwamama 6

Un bon dirigeant distingue les intérêts du parti à ceux de la population-Dr Habineza

0

Le parti vert ( Rwanda Democratic Green Party) et son président Dr Frank Habineza, critiquent les autorités de base qui mêlent les activités des partis politiques alors qu’ils sont élus par la population, et se confondent aux dirigeants du Front Patriotique Rwandais (FPR)/Inkotanyi.

Dr Frank Habineza dit que les dirigeants des différents niveaux à partir du Maire de district jusqu’au chef du village  ne doivent pas se mêler et se pencher aux activités des partis auxquelles ils appartiennent, mais plutôt d’être des médiateurs neutres surtout qu’ils sont mandates par les citoyens, ressortissants des différents partis et ceux qui sont neutres.

‘’Il ne s’agit pas du Maire du district seulement mais aussi toutes les autorités de base, il est difficile de différencier le FPR et les instances parce que tout un chacun élu par la population se considère comme membre du FPR au sein de l’instance qu’il dirige’’, déclare Habineza.

Dr Frank Habineza continue de dire qu’il est déplorable de constater qu’un dirigeant fait sortir dehors ceux qui ne sont pas membres du FPR. ‘’La prévue en est qu’en district de Gicumbi au Nord,  là où l’autorité menace la population non partisan du FPR de déménager ailleurs,  là où le Green Party dirige, et les intimide de ne plus bénéficier le programme de ‘’Girinka’’ (une vache par ménage.’’, précise-t-il.

Selon Habineza, cette attitude n’est pas une particularité de Gicumbi, il en est de même en district de Nyamagabe  au Sud, Nyamasheke à l’Ouest et ailleurs dans les divers coins du pays.

‘’Il n’est pas logique, nous les critiquons’’. De dire encore qu’il y a aussi des instances du gouvernement par le biais du district convoquent des réunions et propagent les plans directeurs de FPR.

Dr Eric Ndushabandi, Directeur de l’Institut de Recherche et Dialogue pour la Paix  (IRDP), appui les propos de Dr Frank Habineza, de constater que les dirigeants de base dévient  leurs responsabilités.

[xyz-ihs snippet=”google-pub”]

‘’Lorsque on est Maire ou Secrétaire exécutif, on est politicien, ne pas sensé  gêner les activités d’un parti politique, un acte illégale. Les populations ont droit d’adhérer aux partis politiques de leurs choix. Etre Maire membre du FPR ne signifie pas que l’on doit gêner les autres formations politiques’’, dit-il.

‘’Le Maire, le Secrétaire exécutif ou autres dirigeant d’une institution quelconque doivent savoir que toutes les formations politiques possèdent des mêmes droits dans la concession qu’ils dirigent, c’est une chose importante que le FPR doit appliquer’’, ajoute-il.

Dr Ndushabandi indique qu’un dirigeant qui ne parvient pas à distinguer  les intérêts du parti à ceux de la population n’en est pas digne, parce que diriger  demande une certaine intégrité.

Green Party souhaite que la population participe activement à la préparation et l’exécution des programmes politiques leurs réservés.

Dr Frank Habineza est proposé par son parti politiquer d’être candidat aux élections présidentielles prévues au  Rwanda le 3 et 4 Aout prochain, une fois sa candidature  admise par la Commission Electorale Nationale (NEC).

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

Abdou Nyampeta

 

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.