kwamama 6

Un refugié burundais en exil en Uganda a été blessé à la machette

Un jeune Burundais refugié à Mbabala a été blessé à la machette par les imbonerakures des services de renseignement burundaise.

Alexis Ndarugiriye alias Boulu, depuis son arrivé en Uganda, il a été toujours pourchassé par des éléments de la documentation burundaise.

Burundi

« Les agents de service nationale de renseignement ont tous fait pour m’arrêter mais Dieu merci j’ai pu échapper, je me suis refugié en Uganda dans le camp de refugié de Nakivale ; deux jours après, étaient venus dans ce camp des inconnues, ils m’ont parlé en Kirundi : lance encore des pierres au Président de la république, vas encore barrer la route comme tu le faisais au Burundi (…). J’ai été surpris d’entendre ses propos dans un pays d’exil où je croyais être protégé » explique Alexis Ndarugiriye.

[xyz-ihs snippet=”google”]

Il a décidé de quitter Nakivale pour se rendre à Mbalala en Uganda même pour également se refugier mais sa situation sécuritaire a empiré.

« Quelques jours après lorsque j’étais en plein sommeil, je me suis réveillé par un coup de machette au niveau du visage, je me suis retrouvé allongé sur terre dans un bain de sang ; j’avais entendu des criminels parler : allons-y tous de suite, nous venons d’accomplir notre mission ». Apres avoir entendu ses mots en kirundi, j’ai perdu toute espoir car j’ai compris que je n’étais pas du tout protégé ». Ajoute-t-il

Sur le lit de l’hôpital en Uganda, Alexis demande aux âmes charitables de lui venir en aide car il a trouvé que son œil a été totalement touché et qu’il nécessite d’être arraché.

Les refugiés burundais exilés en Uganda qui ont fui les conséquences du troisième mandat illégal de Pierre Nkurunziza se disent préoccupé par leurs sécurités dans ce pays et demandent la protection ougandaise.

Cliques ici pour recevoir le nouvau journal sur facebook sur twitter

@Bwiza.com

 

kwamama4

Les commentaires sont fermés.