Un véhicule de service funèbre saisi pour la contrebande

0

Un véhicule de service funèbre a été saisi jeudi dans le secteur de Ruharambuga, dans le district de Nyamasheke, après avoir été retrouvé transportant 14 balles de vêtements et de chaussures d’occasion passés en contrebande, communément appelée Caguwa.

Huit balles contenaient des chaussures usées et six autres vêtements.

Le chef de la police du district de Nyamasheke, SSP Gerald Habiyambere, a déclaré qu’il avait reçu un appel téléphonique d’un informateur à Kamembe au sujet de deux personnes qui avaient introduit en fraude des quantités de vêtements et de chaussures d’occasion dans le pays depuis la République Démocratique du Congo.

“L’interlocuteur a précisé les particularités des passeurs présumés et du véhicule funéraire qu’ils avaient loué pour tenter de mettre en échec la sécurité”, a déclaré Habiyambere.

«Nous avons monté un contrôle instantané le long de la route Ntendezi-Gashyirabwoba, où un Mercedes Benz RAD 819J… a été arrêté vers 22 heures. Nous avons récupéré huit balles de chaussures et six balles de vêtements.

Le véhicule a été saisi au poste de police de Ruharambuga pendant que les marchandises étaient remises à l’unité de protection des revenus », a-t-il ajouté.

Il a ajouté que trois suspects, dont le conducteur, avaient été arrêtés et détenus au poste de police de Ruharambuga.

L’un des suspects a admis que c’était la troisième fois qu’il introduisait clandestinement des vêtements de seconde main dans le pays. Il a réussi dans ses deux premières tentatives.

La DPC a salué le rôle joué par le public dans le partage d’informations, ce qui, at-il dit, est important pour identifier et arrêter les passeurs et les trafiquants de drogue.

En vertu de la loi, un véhicule utilisé pour la contrebande ainsi que les produits de contrebande sont vendus aux enchères, tandis que le conducteur se voit imposer une amende de 5 000 dollars.

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.