kwamama 6

Une quarantaine de militaires issus des EX-FAB sont sous menace d’arrestations

0
La plupart de ces personnes résident sur la colline Sakinyonga, de la commune Matana en province Bururi, au sud du Burundi. Une liste de ces personnes est entre les mains du service des renseignements et du responsable de police à Matana, d’après des sources sur place.
 [xyz-ihs snippet=”google-pub”]
Ce plan d’emprisonnement vise à faire taire définitivement toute voix qui serait contre le pouvoir du CNDD-FDD, selon les mêmes sources.
L’existence de cette liste noire a commencé à filtrer depuis lundi 19 décembre 2016 et elle serait détenue par le chef de la position policière à Matana, un policier qui a tué récemment un civil de Matana.
« Sur cette liste figure des démobilisés de l’ancienne armée régulière, des pensionnés recherchés par le service des renseignements. Ils disent que cette liste vient du commissariat provincial de Bururi », confie un habitant de Matana.
[xyz-ihs snippet=”google-pub”]
Suite aux tensions survenues après la divulgation de cette liste, le chef de zone Gasibe a annoncé qu’il allait tenir une réunion à l’endroit de ses administrés. «Ccertaines personnes sont déjà au courant qu’ils sont sur cette liste, car leurs noms ont été cités par un informateur du SNR et elles craignent qu’elles soient prochainement arrêtées », poursuit un autre habitant.
Certains responsables administratifs de Matana confirment l’existence de cette liste noire, ajoutant qu’il y aurait une enquête en cours à ce sujet. Un jeune élève de Matana a été arrêté pour interrogatoire à ce sujet par la police judiciaire, déclare l’administration.
SRC:RPA
@Bwiza.com

kwamama4

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.